Quel est le meilleur moment pour une croisière d’observation des aurores boréales en Islande?

mars 10, 2024

Le spectacle des aurores boréales est une expérience unique que beaucoup rêvent de vivre. Dans le ciel nocturne de l’Islande, ces lumières fascinantes dansent dans un ballet de couleurs éblouissantes. Mais quand exactement faut-il partir en voyage pour avoir la meilleure chance de capturer cette merveille naturelle en photo? C’est ce que nous allons découvrir dans cet article.

Avant de partir : quelques informations pratiques

Avant de commencer à planifier votre voyage en Islande pour observer les aurores boréales, quelques informations pratiques peuvent vous être utiles. Les aurores boréales sont un phénomène naturel qui se produit principalement dans le ciel des régions polaires, au nord et au sud du globe. Elles sont causées par l’interaction entre les particules chargées du vent solaire et la magnétosphère terrestre.

A lire également : Quelles sont les expériences culinaires à ne pas manquer lors d’un voyage en Louisiane, USA?

En Islande, le phénomène est particulièrement visible en raison de la position du pays, proche du cercle polaire arctique. Cependant, l’observation des aurores boréales dépend de plusieurs facteurs, dont la météo, l’activité solaire, la période de l’année et le lieu d’observation.

La saison des aurores boréales en Islande

La meilleure période pour observer les aurores boréales en Islande est l’hiver, de fin septembre à début avril. Durant cette période, les nuits sont longues et noires – conditions parfaites pour l’observation des aurores boréales.

Sujet a lire : Comment participer à une expédition de pêche traditionnelle avec les Inuits au Groenland?

L’activité des aurores boréales est cyclique, avec un pic tous les 11 ans environ. Le prochain pic est prévu pour 2025, ce qui signifie que l’hiver 2024-2025 pourrait être particulièrement propice à l’observation des aurores boréales en Islande.

Il est cependant important de noter que même pendant l’hiver, l’observation des aurores boréales n’est pas garantie. Cela dépend grandement des conditions météorologiques. Pour maximiser vos chances, il est recommandé de rester en Islande pendant au moins une semaine.

Organiser votre voyage : de l’aéroport de Reykjavik aux excursions en mer

Une fois que vous avez décidé de la période de votre voyage, il est temps de planifier votre séjour. La plupart des vols internationaux atterrissent à l’aéroport de Keflavík, près de Reykjavik. De là, vous pouvez vous rendre dans le centre-ville de Reykjavik, qui est un bon point de départ pour vos excursions.

Les excursions d’observation des aurores boréales en mer sont une excellente option pour ceux qui souhaitent vivre une expérience unique. Ces excursions vous emmènent loin des lumières de la ville, offrant des conditions idéales pour l’observation des aurores boréales. De plus, le reflet des lumières sur l’eau ajoute une dimension supplémentaire à ce spectacle déjà impressionnant.

Conseils pour l’observation et la photographie des aurores boréales

L’observation des aurores boréales nécessite un peu de patience. Il est recommandé de se rendre sur le lieu d’observation bien avant l’heure prévue de l’apparition des aurores boréales, afin de s’acclimater à l’obscurité.

Pour la photographie, un appareil avec un mode manuel et un trépied sont essentiels. Les paramètres recommandés sont une ouverture grande (f/2.8 ou plus), une vitesse d’obturation lente (15-30 secondes) et une sensibilité ISO élevée (1600-3200).

Il est également recommandé de porter des vêtements chauds, car les températures en Islande peuvent être très basses, surtout la nuit en hiver. Un thermos de boisson chaude peut également être une bonne idée.

Quelques lieux d’observation recommandés

Si vous préférez partir en excursion par vous-même, voici quelques lieux d’observation recommandés. Le parc national de Þingvellir, situé à environ 45 minutes de Reykjavik, est un lieu d’observation populaire. Vous pouvez également vous rendre à Grotta, un petit phare situé à la périphérie de Reykjavik.

Enfin, si vous êtes prêt à voyager un peu plus loin, le lac Jökulsárlón dans le sud de l’Islande est un lieu d’observation spectaculaire. Les aurores boréales se reflètent sur le lac, créant un spectacle à couper le souffle.

Il est important de vérifier les prévisions météorologiques et de l’activité des aurores boréales avant de partir en excursion, car ces deux facteurs peuvent grandement affecter vos chances d’observation.

Expériences additionnelles à votre voyage d’observation des aurores boréales

Outre l’observation des aurores boréales, l’Islande a beaucoup à offrir pour rendre votre voyage mémorable. Vous pouvez par exemple profiter de votre séjour pour visiter le Blue Lagoon, un spa géothermique en plein air, situé entre l’aéroport de Keflavík et Reykjavik. C’est l’endroit idéal pour se détendre après une nuit passée à la chasse aux aurores boréales.

En outre, si vous avez la chance d’être en Islande lors du soleil de minuit, c’est une expérience à ne pas manquer. Ce phénomène naturel, qui a lieu aux alentours du solstice d’été, permet de profiter de la lumière du jour quasiment 24 heures sur 24.

Enfin, pour les amateurs de photographie, la diversité du paysage islandais offre d’innombrables opportunités. Entre ses champs de lave, ses glaciers, ses cascades et ses plages de sable noir, chaque coin de l’Islande est une invitation à sortir votre appareil photo.

Considérations environnementales lors de l’observation des aurores boréales

La beauté des aurores boréales en Islande est indéniable, mais il est important de respecter l’environnement lors de leur observation. Pour cela, il est recommandé de minimiser la pollution lumineuse en évitant d’utiliser des lampes torches ou des appareils électroniques inutilement. De cette manière, non seulement vous contribuez à la préservation de l’environnement, mais vous favorisez également une meilleure observation des Northern Lights.

De plus, lors de vos sorties nocturnes, veillez à rester sur les sentiers balisés et à ne pas déranger la faune locale. La nature islandaise est fragile et sa préservation dépend en grande partie du respect des visiteurs.

Enfin, en tant que visiteur, il est de votre responsabilité de laisser les lieux d’observation tels que vous les avez trouvés. Cela signifie ne rien emporter d’autre que des photos et ne rien laisser derrière soi, à l’exception de ses empreintes.

Conclusion: Le voyage de toute une vie

Partir en croisière d’observation des aurores boréales en Islande est une expérience unique qui marquera à jamais votre vie. Que vous soyez un amateur de photographie, un amoureux de la nature, ou simplement à la recherche d’une aventure inoubliable, ce voyage saura vous émerveiller.

N’oubliez pas, le meilleur moment pour observer les aurores boréales en Islande est l’hiver, idéalement entre fin septembre et début avril. Cependant, chaque voyage est unique et dépend des conditions météorologiques, de l’activité solaire et de votre lieu d’observation.

Alors, que vous prévoyiez un départ de Reykjavik pour une excursion en mer ou une chasse aux aurores boréales en plein cœur de l’Islande, n’oubliez pas de planifier soigneusement votre voyage, d’emporter un bon appareil photo et surtout, de profiter de chaque instant de cette merveilleuse aventure. Bon voyage!